La bourse ferme dans 3 h 16 min
  • CAC 40

    6 306,57
    +19,50 (+0,31 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 033,18
    +0,19 (+0,00 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,2039
    +0,0059 (+0,49 %)
     
  • Gold future

    1 782,00
    +1,80 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    47 432,72
    +1 600,27 (+3,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 295,49
    -96,22 (-6,91 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,91
    -0,22 (-0,35 %)
     
  • DAX

    15 438,82
    -20,93 (-0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,46
    -1,07 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3937
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Voici ce à quoi pourrait ressembler le nouveau télescope d'Arecibo

Adrien Coffinet, Journaliste scientifique
·1 min de lecture

On ne le présente plus : l'Observatoire d'Arecibo, situé sur l'île de Porto Rico (États-Unis), dans la mer de Caraïbes, est un centre de recherche et d'enseignement multidisciplinaire reconnu dans le monde entier comme une installation de premier plan dans les domaines de l'astronomie, de la planétologie ainsi que des sciences de l'atmosphère et de l'espace. L'instrument central de l'observatoire était le télescope William-E.-Gordon, un radiotélescope de 305 mètres de diamètre — l'équivalent du Stade de France —, le plus grand radiotélescope au monde jusqu'à la mise en service de son confrère chinois Fast en 2016. Malheureusement, après la rupture d'un câble le 10 août 2020, puis d'un second le 6 novembre, la National Science Foundation (NSF) avait décidé le 19 du même mois de fermer l'installation et de la démonter. Le radiotélescope s'est finalement effondré le 1er décembre, condamnant définitivement le géant après 57 ans de bons et loyaux services.

Vers un renouveau d'Arecibo

Un mois après l'effondrement du télescope, des voix se sont fait entendre pour réclamer sa reconstruction. Fin décembre, le gouverneur de Porto Rico a même débloqué une première enveloppe de 8 millions de dollars pour soutenir le projet, même si le coût pour un nouvel Arecibo est plutôt estimé à quelque 400 millions de dollars...

Au cours des trois semaines qui ont suivi l'effondrement, le personnel scientifique et technique ainsi que la communauté des utilisateurs de l'observatoire ont entamé des discussions approfondies sur l'avenir de l'observatoire. La communauté s'accorde sur le fait qu'il est nécessaire de construire un radiotélescope radar amélioré, de nouvelle génération, sur le site de l'observatoire.

Un réseau de 1.112 paraboles de 9 mètres de diamètre dans un cercle d'environ 314 mètres de diamètre est illustré à gauche. Le nombre de paraboles pourrait être réduit en augmentant le diamètre des paraboles, comme le montre la figure de droite, avec un réseau de 400 paraboles de 15...
Un réseau de 1.112 paraboles de 9 mètres de diamètre dans un cercle d'environ 314 mètres de diamètre est illustré à gauche. Le nombre de paraboles pourrait être réduit en augmentant le diamètre des paraboles, comme le montre la figure de droite, avec un réseau de 400 paraboles de 15...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura