Publicité
Marchés français ouverture 3 h 35 min
  • Dow Jones

    40 211,72
    +210,82 (+0,53 %)
     
  • Nasdaq

    18 472,57
    +74,12 (+0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    41 399,72
    +209,04 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0896
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    17 743,19
    -272,75 (-1,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 534,33
    +2 102,02 (+3,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,60
    +78,65 (+6,20 %)
     
  • S&P 500

    5 631,22
    +15,87 (+0,28 %)
     

À Paris, un bus de la RATP prend feu sur le périphérique et perturbe la circulation

À Paris, un bus de la RATP prend feu sur le périphérique perturbe la circulation (Photo de bus RATP au dépôt)
À Paris, un bus de la RATP prend feu sur le périphérique perturbe la circulation (Photo de bus RATP au dépôt)

PARIS - L’incendie est impressionnant mais n’a heureusement pas fait de blessé. Dimanche 3 septembre au soir, peu avant 22h, un bus RATP a pris feu sur le boulevard périphérique parisien, au niveau de la porte d’Orléans, rapportent plusieurs témoins et BFM Paris.

Aucun passager ne se trouvait à bord de ce bus de la ligne 62, selon la RATP, cité par le média, qui précise qu’il se dirigeait vers le dépôt au moment des faits.

La circulation a été fermée jusqu’à minuit sur les trois voies du boulevard périphérique extérieur, indique Sytadin.

Pour rappel, dans la nuit du 16 au 17 août dernier, un incendie s’était déjà déclaré dans un dépôt de bus de la RATP. En cause, selon le groupe : « un court-circuit au niveau du poste de conduite d’un bus ».

PUBLICITÉ

D’autres incendies ont eu lieu en 2022 : un premier à bord d’un bus électrique de la série Bluebus 5SE de la marque Bolloré le 4 avril 2022 dans le Ve arrondissement de Paris. Puis un second le 22 avril, poussant la RATP à retirer 149 bus Bolloré de la circulation.

À voir également sur Le HuffPost :

À Paris, un piéton mortellement renversé par un automobiliste qui fuyait la police

À Paris, c’est la fin des trottinettes électriques en libre-service mais les règles changent aussi ailleurs