La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1648
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 265,95
    -1 678,46 (-3,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3759
    -0,0036 (-0,26 %)
     

À Lourmarin, Les Républicains "osent la France"… sans Xavier Bertrand

·1 min de lecture

À Lourmarin, dans le Vaucluse, ils seront un peu plus de 400 invités pour assister aux débats autour des idées gaullistes du mouvement Oser la France, samedi. "L’occasion d’appréhender les lignes politiques de chacun", affirme Julien Aubert à Europe 1. Le député Les Républicains du Vaucluse a fait 15 propositions, sur lesquelles les candidats seront invités à réagir.

Parmi ces propositions sur la table, décréter "l’apprentissage du français grande cause nationale", "organiser un referendum sur l’immigration" ou rappeler la "supériorité de la Constitution française sur les lois européennes". Le mouvement Oser la France incarne le courant souverainiste des Républicains et porte des valeurs "qui incluent une dimension sociale, entre Séguin et Chevènement", selon son président Julien Aubert.

Deux tables rondes sur les idéologies et Macron

Candidats à l'élection présidentielle via un processus de départage à droite, Valérie Pécresse, Michel Barnier, Éric Ciotti et Philippe Juvin auront 40 minutes chacun pour exposer leurs points de vue. Au menu également : deux tables rondes sur "les idéologies qui paralysent la France" (le "pédagogisme" et le "wokisme" sont ciblés par les organisateurs) et le bilan d’Emmanuel Macron. La plupart des ténors de la droite seront présents, à l’exception de Xavier Bertrand. Le président de la région Hauts-de-France et candidat à l’élection présidentielle a décliné l’invitation.

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles