La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 413,09
    +391,64 (+1,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,2148
    +0,0063 (+0,52 %)
     
  • Gold future

    1 842,70
    +18,70 (+1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    41 353,87
    +623,09 (+1,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 405,72
    +47,16 (+3,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,40
    +1,58 (+2,48 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 434,95
    +309,96 (+2,36 %)
     
  • S&P 500

    4 176,52
    +64,02 (+1,56 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0051 (+0,36 %)
     

À Londres, le musée du Design se déconfine en "supermarché de l'art"

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Dans la plupart des musées, il est strictement interdit de toucher et d'acheter les oeuvres, mais pas au Design Museum de Londres, qui a trouvé la parade et transformé sa boutique de souvenirs en "premier supermarché au monde conçu par un artiste" pour rouvrir et proposer des produits essentiels, malgré les restrictions liées au Covid-19. Riz, café ou encore masques de beauté sont ainsi empaquetés dans des emballages conçus par dix artistes.

Bocaux et boîtes de conserve aux couleurs vives sont soigneusement alignés sur les étagères, formant des lignes épurées. Les recettes de cette exposition, qui a ouvert ce 21 avril et se terminera le 25 avril, alimenteront un fonds pour les artistes et designers.

La créativité "essentielle"

Alors que les magasins non-essentiels ont pu, eux, rouvrir le 12 avril, le directeur du Design Museum, Tim Marlow, souligne que l'exposition permet de questionner ce qui est jugé essentiel dans la vie quotidienne. "La créativité n'est-elle pas essentielle ?", demande-t-il, se disant "déconcerté que les commerces, les salles de sports et les coiffeurs aient pu rouvrir et que les musées doivent attendre le 17 mai".

Pour soutenir la culture malgré la pandémie, il préconise de venir visiter ce "magasin qui est en fait une oeuvre d'art", vantant une "expérience complètement différente" qui comporte "un élément amusant, un élément critique et un aspect culturel sérieux". "Vous pouvez y acheter des produits alimentaires essentiels à des prix compétitifs", (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi