Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 924,49
    -181,12 (-0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 322,52
    -37,81 (-2,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

À Liverpool, la 67ème édition de l’Eurovision sera aux couleurs de l’Ukraine

©PA Photos/ABACA

Le concours de l’Eurovision est sur le point de s’ouvrir à Liverpool, dans le nord de l’Angleterre. La ville a en effet accepté d’accueillir la compétition, en raison de l’incapacité de l’Ukraine à accueillir l’évènement, malgré sa victoire lors de l’édition précédente.

Ils sont 26 finalistes, mais seul l’un ou l’une d’entre eux remportera le concours de l’Eurovision. La ville de Liverpool se prépare à accueillir l’évènement au nom de l’Ukraine et s’est parée de ses couleurs pour l’occasion.

Le spectacle, très suivi par les téléspectateurs du monde entier, est bien connu pour son suspens haletant et ses mises en scène hautes en couleur. L’année dernière, c’était le groupe ukrainien Kalush Orchestra qui avait triomphé avec son titre « Stefania ». Malheureusement, en raison de la guerre en Ukraine, le pays ne sera pas en mesure d’accueillir la compétition cette année, comme le veut la tradition.

« Alors que les yeux du monde seront sur Liverpool ce weekend pour l'Eurovision, nos cœurs seront avec les gens en Ukraine qui se battent pour leur souveraineté et leur survie », a affirmé la ministre britannique de la Culture, Lucy Frazer.

Pas de tribune pour le président ukrainien

Il y a quelques jours, les organisateurs ont pourtant refusé que le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, adresse un message lors de la finale du concours. En effet, l’European Broadcasting Union a indiqué dans un communiqué que la nature de l’évènement interdisait « les déclarations politiques ou assimilées durant le concours. » Ils ont cependant affirmé que le concours prévoyait un hommage au pays en guerre durant le spectacle, avec la présence de pas moins de onze articles ukrainiens sur scène.

PUBLICITÉ

Tout...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi