La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 832,65
    -283,75 (-0,81 %)
     
  • Nasdaq

    14 751,08
    -10,22 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1843
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 182,32
    +741,07 (+2,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    967,46
    +40,69 (+4,39 %)
     
  • S&P 500

    4 404,50
    -18,65 (-0,42 %)
     

À l'horizon 2025, des "équipages réduits" dans les avions...malgré les craintes des syndicats

·1 min de lecture

Y-a-t ’il un pilote dans l’avion ? Oui, mais plus beaucoup, apparemment. La compagnie hongkongaise Cathay Pacific travaille actuellement sur un modèle de vol long-courrier qui ne nécessiterait plus qu’un seul pilote aux manettes dans le cockpit, a annoncé Reuters le 16 juin dernier. Conjointement réalisé avec Airbus, le programme nommé "Project connect" a pour but, à terme, de laisser voler un avion A350 en monopilote.

D’après Reuters, la route est encore longue pour arriver à l’objectif attendu. Avant de laisser le premier vol commercial s’envoler de la sorte, il faudra au minima attendre une certification internationale. Puis, les effectifs commenceraient à se réduire de quatre à deux pilotes, sans pour autant passer au monopilotage tout de suite. Ainsi, cette méthode pourrait voir le jour seulement en 2025.

Même si elle n’est pas précipitée, cette nouvelle effraye pourtant les représentants du métier et notamment le Syndicat national des pilotes (SNPL). "Si à certains moments et sur certaines lignes, le vol se déroule sans difficulté imprévue, la charge de travail peut effectivement être temporairement réduite, il n’en demeure pas moins que l’idée récurrente consistant à vouloir réduire les coûts en réduisant le nombre de pilotes n’est pas réaliste et est surtout dangereuse", grondent les syndicats, relayés par nos confrères de BFM TV.

>> A lire aussi - Avion supersonique : le patron de Boom veut "changer le monde"

Aujourd’hui, les représentants craignent pour la sécurité des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Accompagner les gestionnaires de réseau de transport électrique dans la transition énergétique
En Thaïlande, une explosion dans une usine de plastique cause au moins un mort
En l'absence des investisseurs américains, la bourse de Paris est en baisse (-0,43%)
Un an après, les croisières reprennent depuis le port de Marseille
“Les valeurs de croissance vont tirer leur épingle du jeu” selon Carmignac : le conseil Bourse du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles