Publicité
Marchés français ouverture 2 h 57 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 820,51
    -79,51 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0881
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    18 940,81
    +113,46 (+0,60 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 489,47
    -806,86 (-1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 474,17
    -10,02 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

À l’origine des incendies à Hawaii, de possibles négligences de la compagnie d’électricité

PHOTO HIROTO SEKIGUCHI/The Yomiuri Shimbun/AFP

Les violents incendies qui ont éclaté le 8 août sur l’île de Maui, dans l’archipel d’Hawaii, ont dévasté la quasi-totalité de la cité touristique de Lahaina. Deux semaines après le drame, qui a coûté la vie à une centaine de personnes (des centaines d’autres sont toujours portées disparues), Hawaiian Electric est accusée d’avoir détruit des preuves, selon des documents consultés par The Washington Post.

Le quotidien américain explique que “la compagnie d’électricité hawaïenne, probablement à l’origine de l’incendie meurtrier de Lahaina, a fait retirer des poteaux électriques et d’autres matériels présents sur un site incendié, portant ainsi atteinte à des preuves potentielles dans le cadre d’une enquête officielle sur l’origine du feu”. L’opérateur aurait également retiré “des poteaux tombés à terre, des câbles électriques, des transformateurs, des conducteurs et d’autres équipements à proximité d’un poste électrique, à Lahaina, autour du 12 août”.

L’incendie “le plus destructeur et meurtrier”

“Si de nombreux éléments de matériels ont été déplacés ou enlevés avant l’arrivée des enquêteurs, c’est dommageable pour les investigations, qui nécessitent qu’on puisse noter l’emplacement de tout l’équipement pour étudier les conditions du départ de l’incendie”, explique au journal Michael Wara, à la tête du Programme climat et politique énergétique à l’université Stanford.

PUBLICITÉ

Les origines des incendies de Lahaina font toujours l’objet d’une enquête. Néanmoins, un nombre croissant d’éléments indiquent que des équipements de Hawaiian Electric, endommagés par le vent, ont envoyé des étincelles vers les broussailles sèches qui entourent les poteaux, indique le Washington Post.

Le quotidien de la capitale fédérale avait été le premier à le rapporter : la compagnie d’électricité n’a pas coupé le courant malgré l’alerte annonçant des vents forts. Elle se défend néanmoins en disant avoir pris d’autres mesures préventives. “Hawaiian Electric est désormais mise en cause dans neuf affaires pour le rôle qu’elle aurait joué dans le déclenchement des incendies qui ont ravagé Maui, dont celui qui a détruit Lahaina et fait au moins 115 victimes, le pire bilan qu’aient enregistré les États-Unis pour ce type de catastrophe en un siècle.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :